À compter du 1er novembre, tous les emplois ne permettent plus de demander le Certificat de Sélection du Québec (CSQ) par le Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ) – travailleurs. Comme nous vous l’annoncions dès la parution du décret ministériel, seuls ceux figurant sur la présente liste y donnent maintenant accès.


Selon les nouveaux formulaires de demande de PEQ désormais disponibles, une constante régionale semblait être ajoutée à la liste des professions admissibles, puisqu’une une ou plusieurs zones géographiques se trouvent accotées à chacun des postes.

Sur cette liste, seules 13 professions sont visées dans la région de Montréal :

0213 Gestionnaires des systèmes informatiques

0621 Directeurs/directrices – commerce de détail et de gros

1312 Experts/expertes en sinistres et rédacteurs/rédactrices sinistres

2146 Ingénieurs/ingénieures en aérospatiale

2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique

2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel

2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs

2233 Technologues et techniciens/techniciennes en génie industriel et en génie de fabrication

2271 Pilotes, navigateurs/navigatrices et instructeurs/instructrices de pilotage du transport aérien

3012 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/ infirmières psychiatriques autorisées

3234 Personnel ambulancier et paramédical

7232 Outilleurs-ajusteurs/outilleuses-ajusteuses

7312 Mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd

Pour consulter l’annexe au formulaire principal de demande du PEQ Employeur daté de novembre 2019 A-0520-IF (2019-11), cliquez-ici.

Faut-il en déduire que seuls ces 13 postes donneraient accès au PEQ travailleurs à Montréal ?

A priori, non…

Nous avons contacté les services du MIFI afin de valider ce point le 2 novembre.

Le MIFI nous a alors répondu que la liste de postes donnant accès au PEQ Travailleurs s’appliquait sans considération de la zone géographique, sans toutefois pouvoir expliquer cette nouvelle annexe.

Lors d’un appel subséquent le 4 novembre, les services du MIFI nous ont précisé que la constante régionale visait simplement à donner une priorité de traitement en fonction des régions. Nous avons demandé accès à ces instructions. Le MIFI a répondu par la négative pour le moment à notre demande.

Le présent article porte sur une actualité récente et est donc susceptible d’être mis à jour à tout moment, dès que l’information qu’il contient aura pu être précisée. Sa dernière mise à jour date du 5 novembre.