Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Immigration au Canada 2021 : quelles sont les mesures à retenir ?

Lorine BENOIT - 01/11/2021

2021, l’année du Canada ? C’est en tout cas ce que laisse à penser le plan des niveaux d’immigration de 2021-2023 dévoilé en octobre dernier par L’honorable Marco Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. En ce mois de janvier, voici un condensé des mesures importantes qui marqueront l’année. En matière de mobilité professionnelle au pays de la feuille d’érable.


Une augmentation des seuils d’immigration

Ce plan vise notamment à favoriser la reprise économique post-pandémie à l’aide de l’immigration. Il s’appuie sur une augmentation des niveaux d’immigration, visant à rattraper la baisse des admissions liée à la pandémie qui a marqué 2020.

Quelques chiffres clés :

401 000 résidents permanents devraient être admis en 2021 ;

– L’immigration économique sera favorisée, avec un objectif de 60 % des admissions dans la catégorie de l’immigration économique ;

– Le rythme d’admission des immigrants est fixé à 1% de la population du Canada au cours des trois prochaines années.

L’immigration francophone hors du Québec : une priorité

Le déclin de la francophonie hors du Québec est une réalité. Au Canada anglophone, la part de la population s’exprimant en français à la maison est passée de 4,3 % en 1971 à 2,3 % en 2016.

Pourtant, il est possible de vivre en français en dehors de La Belle Province !

Être francophone est d’ailleurs un atout considérable en matière d’immigration lorsque l’on souhaite s’établir au Canada anglophone. À tel point que les candidats à la résidence permanente sous le programme de l’Entrée Express, se voient désormais octroyer des points supplémentaires.

L’objectif du gouvernement fédéral est précisément d’endiguer ce déclin de la francophonie, en « favoriser la croissance des communautés francophones hors Québec ».

« L’Entrée express est peut-être la voie d’accès à la résidence permanente la plus méconnue des Français. Et pourtant, ce système de sélection fait la part belle aux francophones souhaiter s’établir au Canada. »

Me Natacha Mignon, Avocate associée, Immétis

L’importance des étudiants internationaux pour le Canada réaffirmée

Les étudiants étrangers contribuent chaque année à créer des emplois et à répondre aux enjeux de pénurie de main-d’œuvre. Auxquels fait face le pays.

« Notre message aux étudiants et diplômés étrangers est simple : nous ne voulons pas seulement que vous fassiez vos études ici, nous voulons également que vous demeuriez ici. »

L’honorable Marco E. L. Mendicino, C. P., député, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Nombreux sont ceux qui choisissent de demeurer au Canada pour démarrer leur carrière après leurs études notamment en obtenant un permis post-diplôme, premier pas vers l’obtention de la résidence permanente.

Cependant, l’année 2020 et ses complications a créé des obstacles pour de nombreux étudiants. Notamment en ne leur permettant pas d’acquérir l’expérience professionnelle requise pour accéder à la résidence permanente.

Face à cette situation, bon nombre d’entre eux auront l’occasion d’obtenir un nouveau permis de travail ouvert, d’une durée de 18 mois. L’objectif de cette mesure est de permettre à tous les étudiants éligibles de demeurer au Canada, et d’accéder ainsi à la résidence permanente, tout en continuant à contribuer à l’économie du pays.

Les exigences pour l’entrée au Canada renforcées

Enfin, nous ne pourrions parler des mesures importantes en matière d’immigration sans mentionner les nouvelles exigences d’entrée par voie aérienne.

Si les frontières internationales et terrestres demeurent fermées jusqu’au 21 janvier 2021 au moins, il est encore possible pour certains travailleurs, étudiants, résidents permanents et citoyens canadiens d’entrer au Canada.

Ces derniers, en plus de satisfaire aux différents critères d’exemption de voyage, doivent respecter obligatoirement respecter une période d’auto-isolement stricte de 14 jours dès leur arrivée.

Depuis le 7 janvier 2021, il est également obligatoire pour tout voyageur âgé de 5 ans et plus, entrant au Canada par voie aérienne, de fournir un test négatif à la COVID-19 – PCR ou LAMP – au moment d’embarquer. Cette mesure vise à endiguer la propagation du virus, sans pour autant remplacer les exigences de quarantaine.


Cet article porte sur une actualité récente et est donc susceptible d’être mis à jour à tout moment. Sa dernière mise à jour date du 8 janvier 2021.


Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.