Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Immigration et métiers manuels

Marc-André RANGER - 12/12/2020

Dans l’esprit de nombreux candidats souhaitant s’expatrier au pays de la feuille d’érable, les divers volets d’immigration économique au Canada sont réservés exclusivement aux diplômés universitaires, aux professionnels ou aux gens d’affaires.

Non seulement cette présomption est fausse, mais nous ajouterons que le Canada a cruellement besoin de travailleurs manuels, dans tous les domaines, ou presque.

Électriciens, bouchers, boulangers, soudeurs, couvreurs, maçons ou autres métiers techniques, les entreprises un peu partout au Canada ont besoin de vous !


Des programmes d’immigration spécifiques

Si vous doutez encore, voici quelques exemples de processus d’immigration spécifiquement conçus pour les métiers manuels, au niveau fédéral ou propres à des provinces.

Entrée express – Volet des métiers spécialisés

Ce volet s’adresse spécifiquement aux travailleurs qualifiés qui souhaitent devenir résidents permanents du Canada, en considérant leurs qualifications dans un métier spécialisé.

Dans ce contexte, s’entendent par « métier spécialisé », les groupes de métiers suivants :

– Industrie, électricité et construction ;

– Métiers de l’entretien et de l’équipement ;

– Emplois techniques dans les secteurs des ressources naturelles, de l’agriculture et de la production connexe ;

– Superviseurs de la transformation, de la fabrication et des services publics, et opérateurs du contrôle central (opérateurs de postes de contrôle central) ;

– Chefs et cuisiniers ;

– Bouchers et boulangers.

Sous ce volet, un travailleur exerçant une profession appartenant à l’un des groupes de métiers mentionnés ci-avant, pourra voir sa demande de résidence permanente aboutir en moins de six mois !

Programme Ontarien Entrée express – Volet des métiers spécialisés

Les candidats à l’immigration permanente, travaillant actuellement en Ontario dans l’un de ces métiers dits « spécialisés » (c’est-à-dire appartenant à l’un des groupes de métiers cités plus haut), peuvent bénéficier de programmes d’immigration spécifiques.

Autrement dit, si vous exercez l’une des professions visées par ce volet, et en Ontario, vous pourriez être invité par la Province à postuler pour la résidence permanente via le programme des nominés.

Ce programme permet, une fois sélectionné.e, d’obtenir 600 points supplémentaires dans le cadre du programme de l’Entrée express, garantissant une invitation à postuler pour la résidence permanente.

Qu’en est-il du Québec ?

Le Québec n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de soutenir un travailleur manuel souhaitant travailler dans la Belle Province. En effet, les autorités d’immigration du Québec ont mis en place une liste des professions admissibles à un traitement simplifié.

Dans cette liste, révisée annuellement, les professions suivantes sont actuellement, et notamment, incluses :

– Aménagement paysager et de l’horticulture

– Estimateurs ou inspecteur en construction

– Chefs et cuisiniers

– Bouchers, poissonniers, boulangers et pâtissiers

– Tailleurs et couturiers

– Bijoutiers

– Machinistes

– Soudeurs

– Monteurs de lignes électriques et de câbles

– Charpentiers et menuisiers

– Briqueteurs et maçons

– Carreleurs

– Plâtrier

– Couvreurs et poseurs de bardeaux

– Vitriers

– Peintres

– Mécaniciens industriels, mécaniciens d’aéronef, mécaniciens de chantiers, mécaniciens d’ascenseurs

– Électromécaniciens

– Grutiers

Bien sûr, il ne s’agit ici que de quelques exemples des professions admissibles à un traitement simplifié.

Concrètement, si vous êtes un travailleur exerçant l’un des métiers répertoriés dans cette liste, vous pourriez obtenir un permis de travail, et débuter un nouvel emploi pour une entreprise Québécoise.

Naturellement, d’autres critères que votre seule profession seront considérés, raison pour laquelle il peut être pertinent de consulter un professionnel en immigration avant d’entreprendre vos démarches.

La pénurie de main d’œuvre : une réalité

Malgré la pandémie et ses effets tout aussi notables que pervers sur l’économique mondiale, la pénurie de main-d’œuvre au Canada demeure tenace.

Selon une étude de la Banque de développement du Canada, près de 40 % des entrepreneurs canadiens déclarent avoir de la difficulté à trouver les travailleurs qualifiés.

Fortes de ce constat, bon nombre d’entreprises canadiennes sont ainsi prêtes à considérer l’embauche de travailleurs étrangers, qualifiés et disponibles pour occuper un emploi manuel. Encore faut-il qu’entreprises et travailleurs parviennent à entrer en contact.

La plateforme Immijob vise justement à mettre en relation travailleurs désireux d’immigrer au Canada avec des entreprises Canadiennes, prêtes à recruter à l’international.

Sur cette plateforme, il vous est possible de publier gratuitement votre CV, dans l’objectif d’être repéré.e et contacté.e par les recruteurs utilisant Immijob. Dès lors que vous publiez votre CV, une brève analyse de votre profil immigration est réalisée par notre équipe, vous donnant ainsi un avantage considérable sur d’autres candidats.

À la lecture de votre profil, l’entreprise ou le recruteur est ainsi informée de votre éligibilité à un programme de permis de travail.


Si vous êtes un travailleur manuel, ou si vous recherchez tout simplement une nouvelle opportunité professionnelle au Canada, nous vous invitons à publier votre CV en quelques clics sur Immijob. Cliquez-ici.


Par M. Marc-André RANGER, Chef Parajuriste et Associé. La dernière mise à jour de cet article date du 12 décembre 2020.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.