Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Immigrer au Canada Atlantique : découvrez la Nouvelle-Écosse

Lorine BENOIT - 03/11/2021

Vous souhaitez vous établir au Canada mais hésitez encore quant à la province qui sera la vôtre ? Pourquoi ne pas considérer les provinces de l’Atlantique telles que la Nouvelle-Écosse ?

En plus d’être visée par le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique, la deuxième plus petite province du Canada offre un cadre idéal pour un projet de vie tel que l’expatriation. Sa proximité avec la nature et son rythme de vie paisible en font une province désirée par les familles, avec ou sans enfant.

En tant que francophone, plusieurs options d’immigration s’offriront à vous.


Quelques faits sur la Nouvelle-Écosse

Situation géographique et population

Presqu’île reliée au Nouveau-Brunswick par l’isthme de Chignectou, large seulement de 28 kilomètres, la Nouvelle-Écosse est entourée par la mer.

Proche de l’État du Maine (États-Unis d’Amérique) et de l’Île de Saint-Pierre et Miquelon (archipel français), cette province est caractérisée par la variété de ses paysages, particulièrement verts.

Du fait de sa petite surface, un peu plus de 55 000 kilomètres carrés, les habitants de la Nouvelle-Écosse ne sont jamais très loin de la mer ou de la nature. Un cadre de vie propice à de nombreuses activité en famille, à un rythme plus tranquille que dans les grandes métropoles.

La Nouvelle-Écosse

En 2019, on estimait la population de la Nouvelle-Écosse à près d’un million d’habitants (970 000 environ). Cette population se répartit équitablement entre ville et nature. Halifax, capitale de la province et plus grand centre urbain, concentre tout de même près de 44 % des habitants de la province.

Comme au sein de la province voisine, le Nouveau-Brunswick, l’esprit de solidarité et d’entraide règne en Nouvelle-Écosse.

J’aime la nature majestueuse et tournée vers l’océan. Le climat y est plus océanique et donc moins rude. Je retrouve une vraie ambiance familiale avec un fort esprit d’entraide. »

Cécile, expatriée francophone en Nouvelle-Écosse

Qu’en est-il du climat ?

Le climat de la Nouvelle-Écosse est souvent comparé à celui de l’Écosse, de l’autre côté de l’Atlantique.

La province connait chaque année quatre saisons bien distinctes, avec des étés et des hivers tempérés. Il n’y fait jamais trop chaud, ni trop froid. À titre d’exemple, le Gouvernement de la Nouvelle-Écosse indique aux futurs immigrants « [qu’] en été, vous serez à l’aise en t-shirt et vous pourriez avoir besoin d’un gilet le soir ».

En été, la température tourne autour des 25 degrés, toujours adoucis par l’air marin. Des températures agréables, plus douces qu’au cœur du Québec par exemple. En hiver, les températures oscillent généralement en 0 et -15 degrés.

Si vous craignez les grands froids, « l’Écosse Nord-Américaine » saura peut-être vous convaincre !

La francophonie en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse est une province majoritairement anglophone.

Lors du dernier recensement de 2016, plus de 90 % de la population (91,9 % précisément) a déclaré l’anglais comme étant une langue maternelle, alors que seulement 3,2 % de la population se déclarait francophone.

Comme au Nouveau-Brunswick, les francophones sont en grande majorité des Acadiens. Bien que l’on retrouve les locuteurs français un peu partout dans la province, environ deux tiers d’entre eux vivent dans le sud de la province et dans la grande région d’Halifax.

Professionnellement, les francophones Acadiens sont présents dans les grands secteurs de l’économie, tels que les services, le tourisme ou encore l’éducation et la santé.

LA FRANCOPHONIE EN NOUVELLE-ÉCOSSE

La région d’Halifax

Vie et population

Halifax est la capitale provinciale et plus grande ville de la Nouvelle-Écosse.

La grande région d’Halifax constitue un centre important pour toute l’économie du Canada atlantique, notamment grâce à son port, l’un des plus grands du monde. Fait moins connu, Halifax abrite également la plus grande base militaire navale du Canada.

De manière plus générale, l’économie d’Halifax est à l’image de celle de la province : diversifiée et dynamique. Les entreprises innovantes et l’entrepreneuriat local se voient encouragés par le gouvernement de la province.

La particularité de la ville réside dans sa taille, qui permet de tout faire – ou presque – à pied. On retrouve à Halifax un petit air de ville britannique, tant dans l’architecture que dans l’organisation de la ville.

Si la maîtrise de la langue anglaise est indispensable pour y vivre, plusieurs services gouvernementaux sont offerts également en français.

L’éducation en français

Si vous souhaitez offrir une éducation en français à vos enfants, ou suivre vous-même une éducation en français, notez que le Conseil scolaire acadien provincial, regroupe 22 écoles, scolarisant plus de 5 000 élèves.

Si la langue d’enseignement dans les écoles publiques de Nouvelle-Écosse est principalement l’anglais, les élèves ont la possibilité de se voir enseigner le français de leur 4ème à leur 9ème année de secondaire.

Quand vient le temps des études supérieures, l’Université Saint-Anne est la seule institution d’enseignement post-secondaire francophone en Nouvelle-Écosse.

Installation

Halifax est une ville dynamique, mais dont les prix demeurent abordables en rapport des grandes métropoles telles que Montréal, Toronto ou Vancouver.

Si les appartements d’Halifax comptent rarement plus de trois chambres à coucher, la proximité de la ville avec la nature permet d’envisager l’option d’une grande maison en dehors du tumulte des centres villes.

Les nouveaux arrivant bénéficient de nombreux initiatives et programmes d’aide à l’intégration, accédant ainsi à différents services. Cours d’anglais, aide à la recherche d’emploi ou encore aide à l’intégration, tout pour réussir son arrivée au Canada atlantique.

Les secteurs professionnels qui recrutent en Nouvelle-Écosse

Les secteurs qui embauchent le plus grand nombre de travailleurs sont les soins de santé et l’aide sociale, le commerce de détail, l’éducation mais aussi les transports.

La pêche et les secteurs connexes, de même que le tourisme (hors contexte de pandémie) sont également des secteurs d’activités dynamiques.

LES SECTEURS QUI RECRUTENT EN NOUVELLE-ÉCOSSE

Les médecins sont également particulièrement recherchés en Nouvelle-Écosse.

Ne manquez aucune offre en publiant gratuitement votre CV sur la plateforme Immijob.

Quel programme choisir pour immigrer ?

Si vous désirez vous établir en Nouvelle-Écosse, votre programme d’immigration sera déterminé en fonction de votre profil, de votre âge, de votre éducation ou de votre expérience professionnelle. Il existe plusieurs options.

L’une des plus populaires auprès des futurs immigrants francophones demeure le programme de l’Entrée Express. Visant à l’obtention du statut de résident permanent, ce programme constitue une belle option pour les francophones souhaitant s’établir dans une province anglophone.

« L’Entrée express est peut-être la voie d’accès à la résidence permanente la plus méconnue des Français. Et pourtant, ce système de sélection fait la part belle aux francophones souhaiter s’établir au Canada. »

Me Natacha Mignon, Avocate Associée, Immétis

À titre informatif, en 2019, 1 521 demandes de résidence permanente ont été reçues par l’entremise de ce programme.

D’autres options existent ! Nous pouvons notamment citer le programme pilote d’immigration au Canada Atlantique. Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations, contactez nos professionnels.

ENTRÉE EXPRESS EN NOUVELLE-ÉCOSSE

Quelques faits singuliers

Vous vous demandez ce qui différencie la Nouvelle-Écosse des autres provinces Canadiennes ? Voici quelques originalités.

Plus de 50 000 tonnes de homard sont pêchées chaque année en Nouvelle-Écosse. Si ce met vous parait financièrement inaccessible, ce ne sera pas le cas en Nouvelle-Écosse ! C’est d’ailleurs l’aliment le plus connu de la province, cuisiné à toutes les sauces. On en retrouve même sur les pizzas et les poutines !

Si vous avez le mal de la terre, cette province est faite pour vous : on y compte 13 000 km de côtes, de quoi succomber à l’appel du grand large.


Si la Nouvelle-Écosse vous attire, nous sommes heureux de mettre à votre disposition une pré-évaluation gratuite de vos options. Et, quel que soit votre projet, notre équipe de professionnels en immigration reste à votre écoute en tout temps pour vous accompagner dans vos démarches.


La dernière mise à jour de cet article date du 15 mars 2021.

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.