Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Immigrer au Canada : découvrez la Colombie-Britannique

Lorine BENOIT - 01/26/2021

Comme nous l’évoquions précédemment dans notre article dédié à l’Ontario, choisir de s’expatrier au Canada est un projet qu’il faut anticiper.

Avant de débuter toute démarche, il faut déterminer la province où vous poserez vos valises. Le Canada en compte 10 ainsi que 3 territoires. Un large choix s’offre à vous.

En tant qu’immigrant francophone, pourquoi ne pas envisager la Colombie-Britannique ? Idéalement située entre mer et forêt, elle offre un cadre de vie idéal pour les amoureux de la nature.


Quelques faits sur la province de la Colombie-Britannique

Situation géographique et population

Province la plus à l’Ouest du Canada, bordée par les États-Unis, l’Alberta et le Yukon, c’est là que l’océan Pacifique rencontre les villes animées et les forêts imposantes. Là que les montagnes escarpées aux sommets enneigés cèdent la place aux vallées pittoresques. Là où les villes débordantes de vie se fondent à merveille dans la nature qui les entoure.

Avec une superficie égale à quatre fois la taille de la Grande-Bretagne, la Colombie-Britannique occupe 10% du territoire canadien, faisant d’elle la 3e plus grande province du Canada.

Ses villes comme Vancouver, Surrey ou encore Victoria, sa capitale, sont des centres cosmopolites où vous y apprécierez l’art, la musique et le monde du spectacle en pleine effervescence. Établies au cœur de la nature il sera simple de vous en évader.

« Ce que j’apprécie dans cette province, c’est la proximité de la nature que ce soit la montagne ou l’océan, l’esprit détendu de la côte ouest et les opportunités professionnelles disponibles »

Charlotte, expatriée francophone en Colombie-Britannique

Qu’en est-il du climat ?

Ce qui rend la Colombie-Britannique particulièrement unique du reste du Canada c’est son climat.

Tandis que l’intérieur et les régions du nord connaissent un environnement continental avec de long et froid hiver, la plupart du littoral vit sous un climat plus tempéré.

Une chance pour ceux qui redoutent les -30°C ! Il faudra cependant supporter la pluie qui y très fréquente, au point que les habitants de Vancouver nomment parfois la ville « Raincouver ».

La francophonie en Colombie-Britannique

Composée d’environ 64 323 personnes, soit 1,4% de la population, la communauté francophone de la Colombie-Britannique se place 3e après le Québec et l’Ontario en nombre de locuteurs.

Quelques 315 000 Britanno-Colombiens peuvent s’exprimer dans les deux langues officielles.

Un peu plus de la moitié de la population francophone habite dans le Grand Vancouver et dans la capitale provinciale, Victoria.

La région du Grand Vancouver

Population

La région du Grand Vancouver concentre la plus dense population de la province. C’est près de 675 218 habitants qui y demeurent faisant de la ville de Vancouver la 4e métropole canadienne après Toronto, Montréal et Calgary.

Alors que la province est majoritairement anglophone, le pourcentage de locuteur anglais dans la région s’élève uniquement à 49,4% selon les dernières études réalisées. C’est plus d’un tiers de la population qui est issue de l’immigration.

En tant que francophone, la population croit au fil du temps. Ce n’est pas moins de 30 000 locuteurs qui sont installés dans la région soit 1,7%.

Éducation

En tant qu’immigrant francophone, l’enseignement des plus jeunes fait partie intégrante de votre projet. Dans la région du Grand Vancouver, la population a accès à 7 établissements – primaire et secondaire – dispensant des programmes dans la langue française. 

Pour les plus âgés, vous trouverez le campus de l’Université de Colombie-Britannique – University of British Columbia – classée parmi les 40 meilleures universités mondiales d’après Times Higher Education.

Économies

Le bassin d’emploi qu’offre la région du Grand Vancouver est le plus important de la province. Cela est notamment dû au fait, que Vancouver est le 3e pôle cinématographique d’Amérique du Nord après Los Angeles et New York.

Cependant cela entraine également un coût de l’immobilier très élevé. Avec Toronto, la ville de Vancouver est classée parmi les plus chère au monde après Tokyo et Paris. La majorité de la population vit ainsi en banlieue.

La région du Grand Victoria

Population

Situé sur l’ile de Vancouver, la capitale provinciale Victoria et sa grande région n’accueille pas moins de 367 770 habitants. Cependant, la diversité ethnique est moins importante que dans la région du Grand Vancouver. La population est majoritairement issue de l’immigration européennes.  

La francophonie y est aussi moins conséquente. Elle représente 1,7% de la population de la région soit 6 433 locuteurs français.

Éducation

Si vous envisagez la région du Grand Victoria pour immigrer avec vos enfants, vous aurez la possibilité de les scolariser dans l’une des six écoles francophones présentes. Les programmes français couvrent du primaire au secondaire. La liste des établissements disponibles est accessible depuis le site du conseil scolaire francophone de Colombie-Britannique.

Économie

Le coût de la vie dans la région du Grand Victoria est plus raisonnable que celui du Grand Vancouver. Les coûts du logement ou des transports sont comparables à ceux en vigueur à Montréal par exemple.

C’est donc une alternative abordable pour ceux souhaitant vivre dans un environnement urbain sans les coûts afférents aux grandes métropoles.

De plus, si vous appréciez le style d’architecture britannique, la ville de Victoria vous ravira. La ville ayant une forte population tout droit venue du Royaume-Uni, c’est tout naturellement que les édifices vous rappelleront ceux que vous pourriez admirer à Londres. So British !

Les secteurs professionnels qui recrutent en Colombie-Britannique

Si vous souhaitez vous expatrier pour travailler au Canada, il est primordial de vous renseigner sur les secteurs professionnels en essor dans la province et/ou région de votre choix.

La Colombie-Britannique est un moteur économique pour le Canada. Les opportunités d’emplois sont nombreuses. Comme évoqué précédemment, sa position dans le marché du cinéma créée un large panel d’offres dans différents secteurs.

Pour plus d’information sur la recherche d’emploi au Canada, pensez à consulter notre article dédié.

Quel programme choisir pour immigrer ?

En fonction de votre profil, de votre âge, de votre éducation ou encore de votre projet canadien, plusieurs options pourraient s’offrir à vous.

L’une des plus populaires auprès des futurs immigrants francophones demeure le programme de l’Entrée Express.

« L’Entrée express est peut-être la voie d’accès à la résidence permanente la plus méconnue des Français. Et pourtant, ce système de sélection fait la part belle aux francophones souhaiter s’établir au Canada. »

Me Natacha Mignon, Avocate Associée, Immétis

Visant à l’obtention du statut de résident permanent, ce programme constitue une belle option pour les francophones souhaitant s’établir dans une province anglophone.

À titre informatif, en 2019, 13 482 demandes de résidence permanente ont été reçues par l’entremise de ce programme.

D’autres options existent ! Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations ou un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Faits singuliers

Pour terminer ce tour d’horizon, et si vous n’étiez pas encore convaincu.e, ces quelques faits vous aideront peut-être.

Envie de vous évader loin du tumulte des villes ? Saviez-vous que près de deux tiers des terres de Colombie-Britannique (on parle d’une superficie plus large que celle de la France) est composée de forêts ? La zone est tellement grande que certains arbres n’ont jamais eu aucun contact avec les humains.

Si vous préférez le sport aux sorties dans les bois, vous pourrez admirer la plus grande crosse de hockey au monde. Mesurant 62,48 mètres de long et pesant 28,12 tonnes, elle a été créée lors de l’exposition universelle en 1986. C’est depuis la ville de Duncan qui l’expose fièrement !

Enfin si vous souhaitez changer de régime alimentaire, la Colombie-Britannique peut peut-être vous aider dans la démarche ? C’est la région avec le plus grand nombre de végétarien et de végans. Les restaurants s’adaptent à cette population et proposent un large choix de plats dédiés.  


Si la Colombie-Britannique vous attire, nous sommes heureux de mettre à votre disposition une pré-évaluation gratuite de vos options.


Le présent article a été mis à jour le mardi 26 janvier 2021.

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.