Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

La francisation au cœur des priorités au Québec

Équipe Immétis - 10/30/2023

Point central de l'identité du Québec, le français est la langue officielle et majoritairement parlée de la province. Découvrez les mesures du gouvernement pour contrer le déclin de la langue au Québec !

Le Québec se distingue des autres provinces canadiennes sur un point principal : la langue communément parlée est le français, alors que le reste du Canada utilise couramment l’anglais.

Alors que la langue de Molière a une place prépondérante au Québec, la province s’inquiète du déclin de l’utilisation du français depuis plusieurs années, une inquiétude qui justifie les dernières mesures du gouvernement en la matière.

LA PLACE DU FRANÇAIS AU QUÉBEC

Unique langue officielle du Québec depuis 1977, le français tient un rôle majeur dans l’histoire de la Belle-Province.

Avec plus de 80% de francophones, les échanges quotidiens et professionnels se font majoritairement en français. Il n’est donc pas étonnant de voir que le Québec est souvent privilégié par les ressortissants francophones s'installant au Canada.

FACE AU DÉCLIN DU FRANÇAIS, LE GOUVERNEMENT RÉAGIT

Depuis quelques années pourtant, le gouvernement québécois s’inquiète de voir l’utilisation de la langue s’amoindrir au quotidien.

Les données récentes montrent en effet que l’utilisation du français à la maison et dans la vie professionnelle a diminué.

Afin de protéger son identité francophone et cultiver sa différence d’avec le reste du territoire canadien, la Belle-Province met en place des mesures à plusieurs objectifs : renforcer les exigences de niveau de français pour les ressortissants étrangers, et encourager l’apprentissage et l’utilisation de la langue au quotidien et dans la vie professionnelle.

UN CRITÈRE POUR IMMIGRER AU QUÉBEC

Les ressortissants étrangers qui souhaitent obtenir la résidence permanente au Québec doivent obtenir un certificat de sélection du Québec – CSQ.

Les conditions d’admission à la résidence permanente incluent un certain niveau de français. Dans le cadre du Programme de l’Expérience Québécoise et du Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés, les candidats doivent assurer d’un niveau minimum de français de 7 à l’écrit comme à l’oral.

La connaissance du français pour la résidence permanente s'assure que chaque immigrant soit capable de communiquer efficacement dans la langue.

DES MESURES POUR SOUTENIR L’APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS

Le Québec offre à tout adulte domicilié au Québec la possibilité de suivre des cours de français. Ces cours, gratuits, sont aussi offerts aux étangers ayant un projet d'immigration au Québec.

Cette initiative a pour but d’encourager l’intégration à la vie sociétale et professionnelle des ressortissants étrangers.

LA LOI 96 RÉFORME LA CHARTE DE LA LANGUE FRANÇAISE

La loi 96 vise à réformer la loi 101, aussi appelée Charte de la langue française adoptée en 1977. Celle-ci reconnaissait le français comme langue officielle du Québec.

Entrée en vigueur en juin 2022, la loi 96 apporte plusieurs modifications. Elle élargit notamment le nombre d’entreprises québécoises assujetties à l’obligation de soumettre un programme de francisation pour favoriser l’utilisation du français en interne et dans leurs activités. Cette obligation concernait les entreprises de plus de 50 employés et s’adresse maintenant aux entreprises comptant plus de 25 employés.

Parmi les modifications, on retrouve le droit pour toute personne domiciliée au Québec de recevoir des services d’apprentissage en français. La loi prévoit aussi l’institution d’un portail centralisant les services d’apprentissage du français, Francisation Québec.

FRANCISATION QUÉBEC, CENTRALISER LES SERVICES D’APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS

Le portail Francisation Québec institué au Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, est effectif depuis juin 2023. Il vise à centraliser et coordonner les services d’apprentissage du français. L'objectif est de simplifier les processus et réduire les délais d’inscription.

Il développe notamment des formations au sein des entreprises et des programmes et outils pédagogiques.

Francisation Québec constitue un guichet unique pour les particuliers et les entreprises qui soutiennent leurs employés dans l’apprentissage du français. Le portail s’adresse ainsi aux :

  • Personnes domiciliées au Québec ;
  • Personnes étrangères qui ont un projet d'immigration au Québec ;
  • Travailleurs au sein d'entreprises québécoises

Cette institution répond à une demande de plus en plus importante de cours de français de la part des particuliers. Près de 50 000 personnes auraient en effet bénéficié de mesures de francisation entre 2021 et 2023.

C’est également la continuité logique des exigences apportées par la loi 96 en matière de connaissance du français par les immigrants. Selon la loi, les immigrants ne pourraient plus communiquer avec certains services publics autrement qu’en français 6 mois après leur arrivée. Le gouvernement ne pouvait cependant pas exiger un tel délai sans mettre les outils nécessaires à la disposition des ressortissants. Dans ce contexte, Francisation Québec prend sens en permettant aux immigrants d’apprendre le français dans un délai plus court.

Le français fait partie intégrante de l’identité du Québec, du fait de l’histoire de la province et des caractéristiques sociales et démographiques actuelles. Jugeant aujourd’hui cette langue menacée, la province a mis en place certaines mesures dont l’objectif est d’assurer la conservation de son patrimoine linguistique.

Ces mesures concernent aussi bien les ressortissants étrangers ou les personnes désirant s’installer au Québec que les entreprises québécoises. Dans l’une ou l’autre des catégories, il est important de connaitre les modalités qui s’appliquent.

A travers plusieurs programmes de francisation, comme le portail nouvellement institué Francisation Québec, le Québec cherche à soutenir l’utilisation du français dans la vie quotidienne, à la maison comme dans le monde du travail, mais assure vouloir continuer à protéger les minorités anglophones.

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.