Actualités en immigration au Canada

Suivez le blog d'Immétis pour être informé des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada

Le tour du poteau en période de COVID


Depuis tout récemment, la pratique du tour du poteau a repris, mais avec un prix à payer : l’imposition d’une quarantaine lors de la réadmission au Canada.


Une pratique répandue

Faire le « tour du poteau » consiste à se rendre à un poste frontalier terrestre, demander l’admission aux États-Unis dans le seul but de revenir directement vers le poste frontalier canadien afin d’y demander l’émission d’un statut d’immigration (ex : permis de travail, permis d’études, etc.).

Cette façon de faire permet notamment d’obtenir une décision sur-le-champ plutôt que de devoir attendre souvent plusieurs semaines avant d’obtenir une décision via une demande en ligne. De plus, dans certains cas, le ressortissant étranger doit physiquement quitter le Canada afin d’obtenir un statut déjà préapprouvé depuis un centre de traitement des visas à l’étranger.

La pratique du tour du poteau est devenue tellement répandue que l’Agence des services frontaliers du Canada a imposé des horaires spécifiques pour les postes les plus fréquentés en Ontario et au Québec.  De plus, depuis juin 2019, une nouvelle politique limite également le type de demandes de permis de travail qu’un ressortissant peut demander de cette façon.

En somme, les étrangers qui se trouvent au Canada doivent, depuis juin 2019, obligatoirement présenter une demande d’immigration temporaire par voie électronique, sauf indication contraire. Les exceptions sont peu nombreuses.

L’impact de la pandémie

Lors de la première vague de la pandémie, en mars 2020, la pratique du tour du poteau était complètement interdite. Cette interdiction, combinée aux ralentissements de service dans le traitement des demandes présentées en ligne, a directement contribué à l’augmentation fulgurante des délais de traitement, ceux-ci ayant même atteint, à un certain moment, 200 jours.

Fort heureusement, en réponse à ces délais, le ministère a mis en place des mesures temporaires permettant le traitement accéléré de certains types de demandes, notamment pour les travailleurs étrangers détenant un permis de travail dit « fermé » et ayant perdu leur emploi.

Une reprise progressive

Depuis tout récemment, la pratique du tour du poteau a repris, mais il y a un prix à payer, à savoir l’imposition d’une quarantaine lors de la réadmission au Canada. Pourquoi une quarantaine alors que le ressortissant étranger a mis les pieds moins de 30 secondes aux États-Unis ? Nous ne pouvons que présumer que le gouvernement du Canada souhaite minimiser cette pratique dans le contexte actuel.

Avant de vous rendre à un poste frontalier, mieux vaut :

  • Vérifier l’horaire du poste frontalier et que vous pouvez bien demander l’obtention du statut désiré à ce poste.
  • Vous assurer que le type de demande que vous souhaitez y présenter (ex : permis de travail) fait partie de la liste des exemptions.
  • S’agissant d’une obligation pour l’employeur canadien, bien confirmer auprès de celui-ci qu’il entend bien vous rémunérer durant la période de quarantaine (14 jours minimalement).
  • Valider quels sont les délais pour une demande présentée en ligne.

Le tour du poteau peut parfois s’avérer une expérience très négative. Selon le cas, un agent peut refuser la réadmission au Canada, voir détenir la personne qui a commis une infraction.


Mieux vaut prévenir que guérir, alors nous vous invitons à nous consulter avant de vous rendre à un poste frontalier terrestre ! 


Par M. Marc-André Ranger, associé et chef parajuriste chez Immétis


Le présent article contient de l’information générale en matière d’immigration, vise à en vulgariser les termes, et ne constitue en aucun cas un avis juridique.

Il porte sur une actualité récente, susceptible d’évoluer rapidement. Sa dernière mise à jour date du 11 novembre 2020. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.