Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Nouvelle liste des professions admissibles au traitement simplifié au Québec

Lorine BENOIT - 02/24/2022

En matière d’immigration au Canada, et spécifiquement dans la province du Québec, la date du 24 février est attendue par de nombreux employeurs en pénurie de main-d’œuvre.

Elle marque la publication annuelle de la liste des professions en demande dans la province, éligibles à des démarches simplifiées pour l’obtention d’un permis de travail

Les employeurs souhaitant embaucher des travailleurs étrangers temporaires dans ces professions peuvent recourir à une EIMT, sous le processus simplifié du Québec. Explications.


En quoi consiste cette liste ?

La liste des professions admissibles au traitement simplifié est établie par Emploi-Québec en collaboration avec le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Elle est révisée annuellement, pour considérer l’évolution des besoins en main-d’œuvre de l’ensemble des régions du Québec. Ainsi, la liste regroupe différentes professions en pénurie et/ou besoin de main-d’œuvre dans l’ensemble de la province.

La nouvelle liste de 228 professions, est entrée en vigueur ce 24 février 2022.

Par souci d’équité, et comme chaque année, une période transitoire d’un mois, jusqu’au 24 mars 2022 inclusivement, est accordée aux employeurs

En d’autres termes, les demandes reçues par le Ministère ou par Emploi et Développement social Canada (« EDSC ») durant cette période pourront être examinées sur la base de l’ancienne liste, dans le cas où la profession visée n’apparaîtrait pas sur la nouvelle liste en vigueur. 

Un outil pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre

Face à l’importante pénurie de main-d’œuvre qui frappe l’ensemble du Canada, et particulièrement la province du Québec, le nombre de professions admissibles au traitement simplifié a augmenté significativement en 2022.

On y retrouve 228 professions, alors qu’on en recensait 181 en 2021, et 226 en 2020.

En parallèle, une liste de 70 nouvelles professions a été présentée par les autorités québécoises pour approbation au Gouvernement Fédéral au mois de novembre 2021. Cette liste inclut diverses professions en forte demande, mais non qualifiées au regard de l’immigration telles que les Manutentionnaires ou les Aides-Infirmiers. À l’heure d’écrire ces lignes, cette liste demeure toujours en cours d’approbation.

La liste 2022 recense de nombreuses professions en demande voire en forte pénurie. Citons notamment :

– Les Chefs de cuisine et Cuisiniers Expérimentés ;
– Les enseignants de niveau collégial, secondaire ou primaire ;
– Les professions de la santé, incluant les infirmiers ;
– Les professions techniques, telles que les électromécaniciens, les mécaniciens d’équipements lourds, ou automobiles.

En quoi cette liste peut faciliter l’embauche d’un travailleur étranger au Québec ?

Répondre aux besoins de la province

Pour combler les besoins en personnel dans les professions figurant à la liste, certains employeurs font le choix de l’international.

Dans le cadre du Programme des Travailleurs Étrangers Temporaires (PTET), les employeurs recrutant des talents étrangers doivent généralement, par le biais d’une Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT), démontrer avoir fait des efforts de recrutement en vue de combler le poste par un Canadien. L’affichage du poste comporte d’ailleurs certaines règles précises à respecter.

Le processus simplifié ne dispense pas l’employeur de l’obligation de postuler pour une EIMT. Toutefois, si l’emploi offert correspond à l’une des professions de cette liste, il n’est pas nécessaire d’afficher le poste. Cette démarche simplifiée permet ainsi de réduire les délais de traitement, et les différentes formalités à accomplir.

Attirer et retenir les talents

Le processus simplifié du Québec, en plus de permettre des démarches facilitantes pour l’embauche d’un travailleur étranger sous permis de travail, constitue un outil d’attraction efficace des talents au sein de la province.

En effet, les travailleurs présentant une demande de permis de travail suivant l’obtention d’une EIMT/CAQ sous le processus simplifié du Québec peuvent se voir délivrer un permis de travail d’une durée de 36 mois.

Une durée supérieure à celle des permis de travail délivrés suite à l’obtention d’une EIMT/CAQ sous le Volet des Talents Mondiaux ou sous Expérience Internationale Canada par exemple.

Également, et lorsque vient le temps de la rétention, il est souvent plus aisé pour un travailleur sous permis de travail d’une durée de 36 mois d’entamer des démarches visant à l’obtention de la résidence permanente sans avoir à renouveler au préalable son statut.

Les travailleurs bénéficiant d’un permis de travail d’une durée de 24 mois doivent quant à eux généralement avoir le soutien de leur (ou d’un nouvel) employeur pour renouveler leur permis de travail, avant de lancer leurs démarches de résidence permanente.

Plus concrètement, les employeurs peuvent sauver les coûts de renouvellement d’un permis de travail, et les délais associés, lorsque leurs talents détiennent un permis de travail initial d’une durée de trois ans.

Les démarches de l’employeur

Sous ce programme, l’employeur devra néanmoins apporter la preuve :

– Qu’il a fait des efforts de recrutement pour embaucher un travailleur Canadien ou résident permanent ;

– Que le travailleur étranger répond aux exigences du poste en termes de diplômes et d’expérience notamment ainsi qu’aux exigences de la Classification nationale des professions ;

– Que le salaire horaire offert répond bien au salaire médian de la profession et par intervalle selon les quartiles au Québec, le tout tel qu’établi par Emploi-Québec.

Nouvelle liste des professions admissibles au traitement simplifié, en vigueur au 24 février 2022

– Directeurs financiers/directrices financières
– Directeurs/directrices des ressources humaines
– Directeurs/directrices des achats
– Directeurs/directrices des assurances, de l’immobilier et du courtage financier
– Directeurs/directrices de banque, du crédit et d’autres services de placements
– Directeurs/directrices de la publicité, du marketing et des relations publiques
– Directeurs/directrices d’entreprises de télécommunications
– Directeurs/directrices des services de génie
– Gestionnaires des systèmes informatiques*
– Directeurs/directrices des soins de santé
– Administrateurs/administratrices —- enseignement postsecondaire et formation professionnelle (uniquement pour les établissements d’enseignement désignés et reconnus par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État)
– Directeurs/directrices des services sociaux et communautaires (uniquement cette appellation)
– Directeurs/directrices de programmes et de services de sports, de loisirs et de conditionnement physique
– Directeurs/directrices des ventes corporatives
– Directeurs/directrices de la restauration et des services alimentaires
– Directeurs/directrices des services d’hébergement
– Directeurs/directrices de la construction
– Gestionnaires en construction et rénovation domiciliaire
– Directeurs/directrices des transports
– Directeurs/directrices de l’exploitation des ressources naturelles et de la pêche
– Gestionnaires en agriculture 
– Gestionnaires en horticulture 
– Directeurs/directrices de la fabrication 
– Directeurs/directrices des services d’utilité publique
– Vérificateurs/vérificatrices et comptables 
– Analystes financiers/analystes financières et analystes en placements 
– Agents/agentes en valeurs, agents/agentes en placements et négociateurs/négociatrices en valeurs 
– Planificateurs financiers/planificatrices financières et conseillers financiers/conseillères financières (uniquement cette appellation) 
– Agents/agentes d’administration
– Professionnels/professionnelles des services-conseils en gestion aux entreprises 
– Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques  
– Superviseurs/superviseures de commis de bureau et du personnel de soutien administratif
– Superviseurs/superviseures de services postaux et de messageries 
– Superviseurs/superviseures du personnel de coordination de la chaîne d’approvisionnement, du suivi et des horaires 
– Adjoints/adjointes de direction 
– Agents/agentes des ressources humaines et de recrutement 
– Agents/agentes de gestion immobilière 
– Agents/agentes aux achats 
– Planificateurs/planificatrices de congrès et d’événements
– Adjoints administratifs/adjointes administratives
– Adjoints administratifs médicaux/adjointes administratives médicales 
– Professionnels/professionnelles de la gestion de l’information sur la santé
– Techniciens/techniciennes à la gestion des documents
– Agents/agentes de statistiques et professions connexes du soutien de la recherche
– Techniciens/techniciennes en comptabilité et teneurs/teneuses de livres  
– Experts/expertes en sinistres et rédacteurs/rédactrices sinistres 
– Assureurs/assureures 
– Chimistes 
– Géoscientifiques et océanographes 
– Biologistes et personnel scientifique assimilé 
– Professionnels/professionnelles des sciences forestières 
– Agronomes, conseillers/conseillères et spécialistes en agriculture 
– Ingénieurs civils/ingénieures civiles 
– Ingénieurs mécaniciens/ingénieures mécaniciennes 
– Ingénieurs électriciens et électroniciens/ingénieures électriciennes et électroniciennes 
– Ingénieurs chimistes/ingénieures chimistes 
– Ingénieurs/ingénieures d’industrie et de fabrication 
– Ingénieurs/ingénieures métallurgistes et des matériaux 
– Ingénieurs miniers/ingénieures minières 
– Ingénieurs géologues/ingénieures géologues
– Ingénieurs informaticiens/ingénieures informaticiennes (sauf ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel)* 
– Architectes 
– Architectes paysagistes
– Urbanistes et planificateurs/planificatrices de l’utilisation des sols 
– Arpenteurs-géomètres/arpenteuses-géomètres 
– Mathématiciens/mathématiciennes, statisticiens/statisticiennes et actuaires* 
– Analystes et consultants/consultantes en informatique* 
– Analystes de bases de données et administrateurs/administratrices de données*
– Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel* 
– Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs* 
– Concepteurs/conceptrices et développeurs/développeuses Web* 
– Technologues et techniciens/techniciennes en chimie
– Technologues et techniciens/techniciennes en géologie et en minéralogie 
– Technologues et techniciens/techniciennes en biologie
– Technologues et techniciens/techniciennes en sciences forestières 
– Techniciens/techniciennes et spécialistes de l’aménagement paysager et de l’horticulture 
– Technologues et techniciens/techniciennes en génie civil 
– Technologues et techniciens/techniciennes en génie mécanique 
– Technologues et techniciens/techniciennes en génie industriel et en génie de fabrication 
– Estimateurs/estimatrices en construction 
– Technologues et techniciens/techniciennes en génie électronique et électrique 
– Électroniciens/électroniciennes d’entretien (biens domestiques et commerciaux)
– Techniciens/techniciennes et mécaniciens/mécaniciennes d’instruments industriels
– Mécaniciens/mécaniciennes, techniciens/techniciennes et contrôleurs/contrôleuses d’avionique et d’instruments et d’appareillages électriques d’aéronefs
– Designers industriels/designers industrielles 
– Technologues et techniciens/techniciennes en dessin
– Technologues et techniciens/techniciennes en arpentage 
– Personnel technique en géomatique et en météorologie
– Vérificateurs/vérificatrices et essayeurs/essayeuses des essais non destructif
– Inspecteurs/inspectrices de la santé publique, de l’environnement et de l’hygiène et de la sécurité au travail 
– Inspecteurs/inspectrices en construction 
– Officiers/officières de pont du transport par voies navigables
– Contrôleurs/contrôleuses de la circulation ferroviaire et régulateurs/régulatrices de la circulation maritime
– Techniciens/techniciennes de réseau informatique* 
– Agents/agentes de soutien aux utilisateurs 
– Évaluateurs/évaluatrices de systèmes informatiques et l’appellation testeurs/testeuses de jeux vidéo* 
– Coordonnateurs/coordonnatrices et superviseurs/superviseures des soins infirmiers 
– Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées 
– Médecins spécialistes 
– Omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins en médecine familiale 
– Dentistes 
– Vétérinaires 
– Optométristes 
– Chiropraticiens/chiropraticiennes 
– Praticiens/praticiennes reliés en soins de santé primaire 
– Pharmaciens/pharmaciennes 
– Diététistes et nutritionnistes 
– Audiologistes et orthophonistes 
– Physiothérapeutes 
– Ergothérapeutes 
– Technologues de laboratoires médicaux 
– Techniciens/techniciennes de laboratoire médical et assistants/assistantes en pathologie 
– Technologues en santé animale et techniciens/techniciennes vétérinaire
– Inhalothérapeutes, perfusionnistes cardiovasculaires et technologues cardiopulmonaires 
– Technologues en radiation médicale 
– Assistants techniques/assistantes techniques en pharmacie (uniquement cette appellation)
– Hygiénistes et thérapeutes dentaires 
– Technologues et techniciens/techniciennes dentaires et auxiliaires dans les laboratoires dentaires
– Opticiens/opticiennes d’ordonnances
– Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires 
– Personnel ambulancier et paramédical 
– Professeurs/professeures et chargés/chargées de cours au niveau universitaire 
– Assistants/assistantes d’enseignement et de recherche au niveau postsecondaire (uniquement pour les établissements d’enseignement désignés et reconnus par le ministère de l’Éducation et le ministère de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État)
– Enseignants/enseignantes au niveau collégial et autres instructeurs/instructrices en formation professionnelle (uniquement pour les établissements d’enseignement désignés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État) 
– Enseignants/enseignantes au niveau secondaire (uniquement pour les établissements d’enseignement désignés et reconnus par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État) 
– Enseignants/enseignantes aux niveaux primaire et préscolaire (uniquement pour les établissements d’enseignement désignés et reconnus par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État) 
– Conseillers/conseillères en information scolaire
– Avocats/avocates (partout au Canada) et notaires (au Québec)
– Psychologues
– Travailleurs sociaux/travailleuses sociales
– Thérapeutes conjugaux/thérapeutes conjugales, thérapeutes familiaux/thérapeutes familiales et psychoéducateurs/psychoéducatrices (uniquement cette appellation) 
– Recherchistes, experts-conseils/expertes-conseils et agents/agentes de programmes, en sciences naturelles et appliquées 
– Économistes, recherchistes et analystes des politiques économiques
– Agents/agentes de développement économique, recherchistes et experts-conseils/expertes-conseils en marketing 
– Recherchistes, experts-conseils/expertes-conseils et agents/agentes de programmes en politiques sociales 
– Recherchistes, experts-conseils/expertes-conseils et agents/agentes de programmes en politiques de la santé 
– Recherchistes, experts-conseils/expertes-conseils et agents/agentes de programmes en politiques de l’enseignement 
– Recherchistes, experts-conseils/expertes-conseils et agents/agentes de programme en sports, en loisirs et en conditionnement physique
– Agents/agentes de programmes propres au gouvernement 
– Travailleurs/travailleuses des services sociaux et communautaires 
– Éducateurs/éducatrices détenant un diplôme d’études collégiales ou universitaires en éducation à la petite enfance ou en développement de l’enfant et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance détenant un diplôme d’études secondaires (dont l’employeur autorisé à embaucher est un établissement d’enseignement désigné et reconnu par le ministère de l’Éducation et le ministère de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère ou un organisme mandataire de l’État, ou un service de garde reconnu par le ministère de la Famille)
– Instructeurs/instructrices pour personnes ayant une déficience 
– Pompiers/pompières 
– Bibliothécaires
– Archiviste
– Réviseurs/réviseures, rédacteurs-réviseurs/rédactrices-réviseures et chefs du service des nouvelles
– Journalistes
– Traducteurs/traductrices, terminologues et interprètes 
– Producteurs/productrices, réalisateurs/réalisatrices, chorégraphes et l’appellation directeurs techniques, créatifs et artistiques/directrices techniques, créatives et artistiques et gestionnaires de projets– effets visuels, animation numérique et jeu vidéo* 
– Techniciens/techniciennes dans les bibliothèques et les services d’archives publiques 
– Techniciens/techniciennes en enregistrement audio et vidéo
– Designers graphiques et illustrateurs/illustratrices et l’appellation animateurs/animatrices, concepteurs/conceptrices et techniciens/techniciennes en animation dans le domaine des médias numériques 2D et 3D*
– Superviseurs/superviseures des ventes – commerce de détail Designers d’intérieur et décorateurs/décoratrices d’intérieur
– Animateurs/animatrices et responsables de programmes de sports, de loisirs et de conditionnement physique
– Spécialistes des ventes techniques – commerce de gros 
– Agents/agentes et courtiers/courtières d’assurance 
– Superviseurs/superviseures des services alimentaires
– Superviseurs/superviseures des services d’information et des services à la clientèle 
– Chefs 
– Cuisiniers diplômés ou expérimentés/cuisinières diplômées ou expérimentées (uniquement cette appellation) 
– Bouchers/bouchères, coupeurs/coupeuses de viande et poissonniers/poissonnières – commerce de gros et de détail 
– Tailleurs/tailleuses, couturiers/couturières, fourreurs/fourreuses et modistes
– Tapissiers-garnisseurs/tapissières-garnisseuses
– Contremaîtres/contremaîtresses des machinistes et du personnel des métiers de formage, du profilage et du montage des métaux (uniquement cette appellation) 
– Contremaîtres/contremaîtresses en électricité et en télécommunications (uniquement cette appellation) 
– Contremaîtres/contremaîtresses en charpenterie (uniquement cette appellation) 
– Contremaîtres/contremaîtresses des autres métiers de la construction et des services de réparation et d’installation (uniquement cette appellation)
– Machinistes et vérificateurs/vérificatrices d’usinage et d’outillage 
– Outilleurs-ajusteurs/outilleuses-ajusteurs
– Tôliers/tôlières 
– Monteurs/monteuses de charpentes métalliques
– Soudeurs/soudeuses et opérateurs/opératrices de machines à souder et à braser
– Électriciens/électriciennes (sauf électriciens industriels/électriciennes industrielles et de réseaux électriques)
– Électriciens industriels/électriciennes industrielles 
– Électriciens/électriciennes de réseaux électriques 
– Monteurs/monteuses de lignes et de câbles
– Installateurs/installatrices et réparateurs/réparatrices de matériel de télécommunications 
– Plombiers/plombières
– Tuyauteurs/tuyauteuses, monteurs/monteuses d’appareils de chauffage et poseurs/poseuses de gicleurs
– Charpentiers-menuisiers/charpentières-menuisières 
– Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes 
– Finisseurs/finisseuses de béton 
– Carreleurs/carreleuses 
– Plâtriers/plâtrières, poseurs/poseuses et finisseurs/finisseuses de systèmes intérieurs et latteurs/latteuses 
– Couvreurs/couvreuses et poseurs/poseuses de bardeaux 
– Vitriers/vitrières 
– Calorifugeurs/calorifugeuses
– Peintres et décorateurs/décoratrices (sauf décorateurs/décoratrices d’intérieur) 
– Poseurs/poseuses de revêtements d’intérieur 
– Contremaîtres/contremaîtresses en mécanique (uniquement cette appellation) 
– Contremaîtres/contremaîtresses des équipes d’opérateurs d’équipement lourd (uniquement cette appellation) 
– Surveillants/surveillantes de l’imprimerie et du personnel assimilé 
– Mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles 
– Mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd 
– Mécaniciens/mécaniciennes en réfrigération et en climatisation
– Réparateurs/réparatrices de wagons
– Mécaniciens/mécaniciennes et contrôleurs/contrôleuses d’aéronef
– Ajusteurs/ajusteuses de machines 
– Constructeurs/constructrices et mécaniciens/mécaniciennes d’ascenseurs 
– Mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d’autobus 
– Débosseleurs/débosseleuses et réparateurs/réparatrices de carrosserie
– Réparateurs/réparatrices et préposés/préposées à l’entretien d’appareils 
– Électromécaniciens/électromécaniciennes 
– Mécaniciens/mécaniciennes de locomotive et de cour de triage
– Grutiers/grutières 
– Foreurs/foreuses et dynamiteurs/dynamiteuses de mines à ciel ouvert, de carrières et de chantiers de construction
– Opérateurs/opératrices de presses à imprimer 
– Surveillants/surveillantes de l’exploitation forestière 
– Conducteurs/conductrices de machines d’abattage d’arbres 
– Surveillants/surveillantes d’exploitations agricoles et ouvriers spécialisés/ouvrières spécialisées dans l’élevage (uniquement cette appellation) 
– Superviseurs/superviseures des services de l’aménagement paysager, de l’entretien des terrains et de l’horticulture (uniquement cette appellation) 
– Surveillants/surveillantes dans le raffinage du pétrole, dans le traitement du gaz et des produits chimiques et dans les services d’utilité publique
– Surveillants/surveillantes dans la transformation des aliments et des boissons
– Surveillants/surveillantes dans la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique 
– Surveillants/surveillantes dans la transformation des produits forestiers 
– Surveillants/surveillantes dans la transformation et la fabrication de produits textiles, de tissus, de fourrure et de cuir
– Surveillants/surveillantes dans la fabrication de meubles et d’accessoires
– Opérateurs/opératrices de salle de commande centrale et de conduite de procédés industriels dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques
– Opérateurs/opératrices au contrôle de la réduction en pâte des pâtes et papiers, de la fabrication du papier et du couchage 
– Mécaniciens/mécaniciennes de centrales et opérateurs/opératrices de réseaux électriques 
– Opérateurs/opératrices d’installations du traitement de l’eau et des déchets 
– Opérateurs/opératrices de machines dans le traitement des métaux et des minerais.
– Ouvriers/ouvrières de fonderies.
– Opérateurs/opératrices de machines dans le façonnage et la finition des produits en béton, en argile ou en pierre.
– Contrôleurs/contrôleuses et essayeurs/essayeuses dans la transformation des métaux et des minerais.
– Opérateurs/opératrices de machines à forger et à travailler les métaux.
– Opérateurs/opératrices de machines d’usinage.
– Opérateurs/opératrices de machines d’autres produits métalliques.
– Opérateurs/opératrices d’installations de traitement des produits chimiques.
– Opérateurs/opératrices de machines de traitement des matières plastiques.
– Opérateurs/opératrices de machines de transformation du caoutchouc et personnel assimilé.
– Opérateurs/opératrices de machines à scier dans les scieries.
– Opérateurs/opératrices de machines à façonner le papier.
– Classeurs/classeuses de bois d’œuvre et autres vérificateurs/vérificatrices et classeurs/classeuses dans la transformation du bois.
– Opérateurs/opératrices de machines à travailler le bois.
– Opérateurs/opératrices de machines et travailleurs/travailleuses de traitement des fibres et des fils textiles, du cuir et des peaux.
– Opérateurs/opératrices de machines à coudre industrielles.
– Opérateurs/opératrices de machines et de procédés industriels dans la transformation des aliments et des boissons.
– Bouchers industriels/bouchères industrielles, dépeceurs-découpeurs/dépeceuses-découpeuses de viande, préparateurs/préparatrices de volaille et personnel assimilé.
– Ouvriers/ouvrières dans les usines de transformation du poisson et de fruits de mer.
– Échantillonneurs/échantillonneuses et trieurs/trieuses dans la transformation des aliments et des boissons.
– Assembleurs/assembleuses, monteurs/monteuses, contrôleurs/contrôleuses et vérificateurs/vérificatrices de matériel électronique.
– Monteurs/monteuses et contrôleurs/contrôleuses de matériel mécanique.
– Monteurs/monteuses et contrôleurs/contrôleuses de meubles et d’accessoires.
– Monteurs/monteuses et contrôleurs/contrôleuses d’autres produits en bois.
– Finisseurs/finisseuses et restaurateurs/restauratrices de meubles.
– Assembleurs/assembleuses, finisseurs/finisseuses et contrôleurs/contrôleuses de produits en plastique.
– Peintres, enduiseurs/enduiseuses et opérateurs/opératrices de procédés dans le finissage du métal – secteur industrie.

Source : Liste de professions admissibles au traitement simplifié, en vigueur au 24 février 2022.


Le présent article porte sur une actualité récente et est donc susceptible d’être mis à jour à tout moment. Sa dernière mise à jour date du 25 mai 2022.

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.