PROGRAMME EIC - EXPÉRIENCE INTERNATIONALE CANADA

 

Quel est l'impact de la pandémie sur les candidats à EIC ?

INFORMATIONS IMPORTANTES


Depuis le 22 février 2021, de nouvelles mesures relatives à l'entrée au Canada sont en vigueur. Ces mesures incluent notamment :

- L'obligation de se soumettre à un test de dépistage à la COVID-19 à l'arrivée au Canada ;

- Pour les voyageurs entrant par voie aérienne au Canada, il est désormais obligatoire d'avoir préalablement réservé à ses frais 3 nuits d'hôtel dans l'un des hôtels approuvés par le Gouvernement. Les réservations se font par téléphone.

- Les voyageurs, entrant au Canada par voie aérienne ou terrestre, doivent également effectuer un troisième test vers la fin de leur période de quarantaine à l'aide de la trousse de dépistage qui leur sera remise à leur arrivée au pays.

Pour plus d'informations, consultez la section dédiée « Mesures relatives à l'entrée au Canada ».

 

Notons également que tous les vols à destination et en provenance des « destinations soleil », notamment le Mexique et les Caraïbes sont suspendus du 31 janvier 2021 au 30 avril 2021. Certaines compagnies aériennes ont également annoncé la suspension de tous leurs vols en provenance et à destination de l'Europe durant cette période.

 

Enfin, tous les vols internationaux sont concentrés dans quatre aéroports au Canada : Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary.

 

État des lieux de la situation

 

Les programmes EIC (PVT, Jeune Professionnel et Stage Coop) ont été longtemps suspendus au cours de l'année 2020, avant que les bassins ne ferment officiellement fermé le 12 novembre 2020.

Les demandes de permis de travail qui étaient en traitement avant la suspension des programmes ne seront à priori ni refusées ni supprimées, mais leur traitement était suspendu.

La saison 2021 ouvrira le 1er mars 2021. Les candidats à l'immigration pourront à nouveau soumettre leur profil dans les bassins.

À ce jour, nous n'avons aucune information sur le traitement des demandes qui étaient en cours avant la suspension des programmes en 2020.

 

La première chose à faire est de vous assurer que votre employeur est toujours en mesure de vous offrir cet emploi.

 

Si votre employeur n'est plus en mesure de vous offrir un emploi

 

Votre employeur est libre de retirer son offre d'emploi tant que le permis de travail ne vous a pas été délivré. Les frais de participation au programme vous seront alors remboursés.

De même, les autorités d'immigration ne considéreront pas que vous avez participé à EIC (la participation aux programmes EIC étant généralement limitée à une participation, soit l'obtention d'un seul permis de travail sous un des différents programmes). Vous pourriez alors présenter une nouvelle demande plus tard.

 

Si votre employeur est toujours en mesure de vous offrir un emploi

 

Vous pouvez demander la prolongation de la validité de votre lettre d'introduction si vous n'êtes pas en mesure de vous rendre au Canada actuellement.

Pour ce faire, vous pouvez communiquer avec IRCC via un formulaire web.

À noter : IRCC demande que les candidats communiquent avec eux à ce sujet uniquement si leur lettre d'introduction expire dans les 30 jours à venir.

Si votre lettre expire dans les 60, 90 jours ou plus, il vous est demandé d'attendre jusqu'à un mois avant la date d'expiration avant de communiquer avec IRCC.

Entrée au Canada

 

Seuls les participants à EIC disposant d'une lettre d'introduction valide ET d'une offre d'emploi valide sont autorisés à venir au Canada.

En plus de leur offre d'emploi, ils devront faire la preuve (à l'aide d'une confirmation récente de la part de l'employeur) que l'employeur en question continue de fonctionner, qu’il est prêt à les embaucher, et qu'ils pourront commencer à travailler à l'issue de la période d'auto-isolement de 14 jours.

Les participants à EIC disposant d'une lettre d'introduction mais ne disposant pas d'une offre d'emploi, ne peuvent pas venir au Canada jusqu'à nouvel ordre.

Ces règles sont valables également pour les participants à EIC qui obtiendront une lettre d'introduction au cours de la saison 2021.

 

Autres mesures

 

Toutes les autres mesures annoncées à ce jour sont répertoriées dans cette FAQ.

Une page dédiée aux participants à EIC, mise à disposition par les autorités d'immigration, est également disponible en ligne.

Mesures relatives à l'entrée au Canada

Test PCR à la COVID-19

 

Toute personne âgée de 5 ans et plus, entrant au Canada par voie aérienne ou terrestre, doit fournir un test PCR négatif à la COVID-19.

Ce test doit avoir été réalisé dans les 72 heures avant la date de départ, et doit être présenté au transporteur aérien pour pouvoir embarquer à destination du Canada. Si vous entrez au Canada par voie terrestre, le test devra être présenté lors du passage à la frontière.

 

Réservation d'un séjour dans l'un des hôtels approuvés par le Gouvernement

 

Tous les voyageurs entrant au Canada par voie aérienne, à quelques rares exceptions près, devront avoir préalablement réservé un séjour de 3 nuits dans un hôtel approuvé par le gouvernement.

Durant ce séjour – à leurs frais – les voyageurs attendront le résultat du second test PCR à la COVID-19 effectué à leur arrivée au pays.

Les réservations peuvent se faire dès à présent par téléphone au +1-800-294‑8253. Une confirmation sera émise par courriel dans les 4 heures.

La liste des hôtels pour chaque aéroport, encore évolutive, peut être consultée en cliquant ici.

 

Toute personne entrant sur le territoire canadien, qu'elle présente des symptômes de la COVID-19 ou non, doit obligatoirement s'auto-isoler durant 14 jours.

Quelques rares exemptions sont toutefois en vigueur, notamment pour les travailleurs de la santé ou essentiels. Si vous pensez être visé.e par une exemptions à ces obligations, consultez un professionnel afin de vous en assurer.

 

Entrée par voie aérienne

 

Tous les voyageurs (quelques rares exemptions sont prévues) entrant par voie aérienne au Canada devront séjourner à leurs frais 3 nuits dans l'un des hôtels approuvés par le Gouvernement. Consultez la question précédente pour plus d'informations.

Durant cette période, les voyageurs attendront le résultat d'un test à la COVID-19 effectué à leur arrivée à l'aéroport (à leurs frais également). Ce test vient en addition du test négatif qui doit obligatoirement être présenté à l'embarquement.

Si le résultat du second test est négatif, les voyageurs pourront poursuivre leur quarantaine à leur domicile (ou au lieu qu'ils avaient choisi) en respectant les mêmes règles que celles actuellement en vigueur. Les contrôles seront renforcés.

Si le résultat du second test est positif, les voyageurs devront poursuivre leur quarantaine dans un centre désigné de la Santé Publique. 

Les voyageurs devront également effectuer un troisième test vers la fin de leur période de quarantaine. Une trousse de dépistage leur sera fournir à leur arrivée au Canada.

 

Entrée par voie terrestre

 

Les voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ne sont pas concernés par les mesures de quarantaine à l'hôtel mais doivent eux-aussi effectuer un troisième et dernier test à l'issue de leur période de quarantaine. Là aussi, une trousse de dépistage leur sera fournie à leur arrivée au Canada.

 

Entrée par voie aérienne OU terrestre

 

Tous les voyageurs entrant au Canada doivent soumettre plusieurs informations par voie électronique (via l'application ArriveCan) :

- Leur itinéraire de voyage et leur coordonnées,

- Leur plan de quarantaine,

- Une auto-évaluation de leurs symptômes de la COVID-19.

Il est également obligatoire de porter un masque ou un couvre-visage dès l'arrivée au Canada, et jusqu'à la destination finale. Des vérifications sont menées par des agents dédiés, pouvant aboutir sur des amendes en cas de non-respect de l’isolement.

 

Tous les voyageurs devront continuer à fournir quotidiennement des renseignements après leur entrée au Canada, notamment sur leur état de santé.

 

Le plan d'auto-isolement, devrait inclure les informations suivantes :

- Indications sur le lieu de quarantaine,

- Indications sur le moyen de transport utilisé pour se rendre dans le lieu de confinement,

- Justification d'un accès à tous les produits de première nécessité sans se rendre à l'extérieur, durant toute la durée de la quarantaine. Cela inclut la nourriture, les produits d'hygiène, ou encore les médicaments.

Le lieu d'auto-isolement doit être déterminé avant l'arrivée au Canada. Il est recommandé d'utiliser un moyen de transport privé pour se rendre jusqu'au lieu d'auto-isolement.

 

Les voyageurs, quel que soit leur statut au Canada, ne disposant pas d'un lieu approprié pour effectuer leur période d'auto-isolement devront se rendre dans un lieu défini par l'administratrice en chef de la santé publique du Canada. Ils devront y rester tout au long des 14 jours obligatoires de confinement. 

Ces mesures sont en vigueur jusqu'au 21 avril 2021.

L'équipe d'Immétis se tient informée en continu de l’évolution des mesures prises par les autorités d'immigration, en lien avec la pandémie de COVID-19.

Nous sommes heureux de mettre cette Foire aux Questions gracieusement à votre disposition, pour vous permettre d'avoir une meilleure visibilité quant à votre statut en cette situation inédite. 

Cette Foire aux Questions comprend de l’information générale en matière d'immigration, et ne peut être en aucun cas considérée comme une consultation juridique. Date de dernière mise à jour : 24 février 2021.

Pour toute question en lien avec la situation, nous sommes heureux de mettre à votre diposition une adresse dédiée : assistance@immetis.com.

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.