Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Recruter des travailleurs étrangers temporaires au Canada : nouvelles mesures facilitantes

Iona SMALL - 04/05/2022

Vous faites face à la pénurie de main-d’œuvre ? Vous songez à vous tourner vers le recrutement à l’international pour y pallier ? Les récentes mesures pourraient peut-être vous aider à franchir le pas.

Conscients de l’importance de la pénurie de main-d’œuvre dans le pays, les Gouvernements du Québec, puis du Canada, ont annoncé successivement différentes mesures. Elles visent à faciliter le recrutement de travailleurs étrangers temporaires.

Au niveau provincial

Faisant suite à différentes discussions menées en 2021, le MTESS a annoncé la mise en place prochaine de nouvelles mesures. Ces dernières visent à faciliter le recrutement de travailleurs étrangers temporaires au Québec.

Bonification du Programme de Mobilité Internationale (PMI+)

Le PMI+, extension du Programme Mobilité Internationale, visera à faciliter l’arrivée et l’intégration des travailleurs étrangers au Québec. L’objectif est de proposer une voie plus rapide pour l’arrivée des détenteurs d’un Certicat de Sélection du Québec, qui ne sont toutefois pas Résidents Permanents.

Les candidats à l’immigration qui pourront bénéficier du PMI+ sont :
– Les travailleurs des professions touchées par la pénurie de main-d’œuvre ;
– Les travailleurs détenant une offre d’emploi permanente (validation d’offre d’emploi permanent ou offre d’emploi validée) d’un employeur au Québec.

Ces personnes pourraient se voir délivrer un permis de travail ouvert, leur permettant d’entrer sur le sol canadien dans de meilleurs délais.

Ils pourront ainsi exercer leur profession dès leur arrivée au Québec, et démarrer leur intégration dans la province, en attendant le traitement de leur demande de Résidence Permanente.

Le Programme Mobilité Internationale + sera effectif dès le 24 mai 2022.

Élargissement des professions admissibles à une EIMT – Volet Simplifié du Québec

Le processus simplifié du Québec est l’une des voies qui peut être empruntée par les employeurs de travailleurs étrangers lorsque vient le temps de demander un permis de travail.

Le processus simplifié du Québec ne dispense pas l’employeur de l’obligation de présenter une demande d’EIMT. En revanche, si l’emploi offert correspond à l’une des professions figurant sur la liste admissible au traitement simplifié, il n’est pas nécessaire de faire la preuve des efforts de recrutement.

Pour les professions en demandes, il s’agit donc d’un processus facilitant, pour l’embauche de travailleurs étrangers. La liste des professions admissibles est révisée annuellement, chaque 24 février.

À compter du 24 mai 2022, 58 nouvelles professions de niveau C, et 7 professions de niveau A, B ou 0, seront ajoutées à cette liste.

On y retrouve notamment les préposées aux bénéficiaires, les magasiniers ou encore les vendeurs en commerce de détail. Tout autant de métiers en forte pénurie, pour lesquels le recrutement de travailleurs étrangers temporaires pourrait constituer une solution.

Élargir la protection des travailleurs étrangers temporaires

Un autre changement majeur en vigueur le 24 mai prochain.

À compter de cette date, les employeurs de travaileurs étrangers devront assumer différents coûts. Ces nouvelles obligations viseront toutes les professions à bas salaire de la liste admissible au traitement simplifié. Et cela, quel que soit le niveau de compétence (CNP) de la profession. Notamment :
– Les frais liés au transport des travailleurs étrangers (billets d’avions) ;
– La couverture d’assurance maladie ;
– S’assurer que les travailleurs sont logés adéquatemment.

Au niveau fédéral

L’élargissement de l’admissibilité au Programme des Travailleurs Étrangers Temporaires (PTET)

Le Gouvernement du Canada a annoncé un plan d’action visant les travailleurs étrangers et les employeurs canadiens.

Ce plan d’action est bâti sur 3 objectifs :
– Répondre à la pénurie de main-d’œuvre qui touche le Canada;
– Assurer la protection des travailleurs étrangers;
– Retenir la main-d’œuvre en facilitant l’accès à la Résidence Permanente.

Plusieurs changements sont déjà en vigueur. Nous pouvons citer la fin de la limite d’accès au PTET pour les professions saisonnières à bas salaires ou encore l’allongement de la durée de validité des EIMT, et des permis de travail en lien.

Sous le volet des postes à hauts salaires, et le volet des talents mondiaux, les permis de travail pourront désormais être délivrés pour une durée allant jusqu’à 3 ans (contre 2 ans auparavant). Les EIMT sont valables 18 mois (contre 9 mois depuis l’arrivée de la pandémie).

Ces nouveaux délais visent à faciliter la rétention des travailleurs étrangers temporaires. Cela leur permet notamment d’effectuer une demande de résidence permanente sous leur permis initial.

D’autres mesures entreront en vigueur dès le 30 avril :
– Les employeurs de secteurs touchés par la pénurie de main-d’œuvre pourront notamment embaucher des quotas plus importants de travailleurs étrangers.
– Également, dans les régions connaissant un taux de chômage supérieur ou égal à 6%, les demandes d’EIMT pour certaines professions ne seront plus systématiquement refusées.
– Enfin, les capacités de traitement des demandes d’EIMT seront également augmentées.

Relancer l’économie du Canada est la priorité du pays. Ces mesures traduisent donc cet objectif, par l’intégration de nouveaux travailleurs étrangers.


Cet article porte sur une actualité récente, susceptible d’évoluer à tout moment. Il est à jour en date du 5 avril 2022.


Photo by Jamshed Khedri on Unsplash

Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.