Certains étudiants étrangers ont en effet la possibilité de travailler hors campus sans permis de travail. Or toutes les formations académiques n’offrent pas les mêmes droits.