Fil d'actualité en matière d'immigration

 

Suivez le blog d'Immétis pour être informé.e des dernières actualités en matière d'immigration au Québec et au Canada.

Vers l’obligation d’un passeport vaccinal au Canada ?

Aurélie Touchard - 05/04/2021

Depuis quelques mois, le sujet fait débat : pour ou contre la mise en place d’un passeport vaccinal ?

Certains pays réfléchissent à la mise en place d’une obligation de fournir une preuve de vaccination contre la COVID-19 pour entrer sur leur territoire, le Canada en fera-t-il partie ?

Dans bon nombre de pays, le sujet divise et fait débat. Au Canada, le sujet est au cœur des discussions mais à l’heure d’écrire ces lignes, aucune décision n’a encore été formellement annoncée.

Selon une récente étude réalisée par Ipsos, une majorité des Canadiens seraient favorable à cette nouvelle mesure, si elle concerne uniquement les voyages internationaux et les grands évènements.


Une majorité de canadiens favorables à l’utilisation d’un passeport vaccinal lors de voyages et de grands évènements

L’étude, réalisée par Ipsos sur un large échantillon de personnes âgées de moins de 75 ans, et dans plus de 28 pays différents, dévoile qu’une majorité de Canadiens approuverait la mise en place d’un passeport vaccinal. Un tel document viserait à prouver que son détenteur a été vacciné contre la COVID-19 et/ou testé négativement récemment.

Ce « passeport » octroierait alors le droit de voyager et de participer à de grands évènements, rassemblant un certain nombre de personnes. Il s’agirait d’un passeport digital qui pourrait être présenté sur une application mobile, ou bien d’une carte virtuelle accessible sur son smartphone.

Actuellement 61% des Canadiens interrogés serait favorables à l’utilisation d’un passeport vaccinal.

ÉTUDE IPSOS, AVRIL 2021

Néanmoins, 39 % d’entre eux estiment que cette mesure serait injuste pour les personnes ne souhaitant pas se faire vacciner.

Dans ce contexte, la mise en place d’un passeport vaccinal semble davantage soutenue si ce dernier est utilisé uniquement pour les voyageurs arrivant sur le territoire Canadien. En effet, 78 % des répondants se déclarent favorables à sa mise en place à ces fins.

La majorité d’entre eux serait également favorable à l’utilisation d’un passeport vaccinal pour participer aux évènements rassemblant un nombre important d’individus.

Le Premier Ministre Canadien, Justin Trudeau, s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet et partage l’avis des Canadiens. Il estime qu’un passeport vaccinal pourrait être utilisé pour voyager à l’international, sans pour autant annoncer la mise en place officielle de cette mesure.


Les avis divergent pour l’utilisation du passeport dans la vie quotidienne

Néanmoins, la majorité des individus interrogés sont favorables à cette mesure seulement pour les deux cas de figure cités ci-dessus.

L’étude montre que le passeport vaccinal ne serait pas réellement accepté par la population pour une utilisation dans la vie quotidienne. En effet, moins de la moitié des individus interrogés (47 %) seraient favorables à la mise en place d’un passeport vaccinal pour accéder aux restaurants, aux commerces, etc.

De plus, une grande partie des Canadiens souhaitent que ce passeport vaccinal demeure privé et confidentiel, et qu’il ne soit ni partagé avec le gouvernement Canadien, ni à leur employeur. En revanche, il apparait qu’une majorité serait à l’aise de partager ces informations avec leur médecin.


Dans le reste du monde

La Commission européenne vient d’annoncer que les citoyens américains vaccinés pourront désormais voyager en Europe.

Par ailleurs, l’idée d’un « passeport vert » est actuellement en discussion pour voyager entre les pays de l’Union Européenne, bien que certains pays membres ne soient pas favorables à cette mesure.

Ailleurs dans le monde, certains pays ont déjà adopté la mesure ! C’est le cas d’Israël qui a mis en place un système de « badge » permettant aux personnes vaccinées d’accéder aux salles de fitness, restaurants, concerts…

De la même manière, aux Bahamas, à partir du 1er mai, les personnes vaccinées deux semaines avant leur voyage pourront entrer sur le territoire et n’auront pas à effectuer de test de dépistage.


En bref, de plus en plus de pays se disent favorables à cette mesure, notamment pour les voyages internationaux. Certains songent même à enlever les jours de quarantaine obligatoire pour les voyageurs présentant une preuve de vaccination.

Pour beaucoup, cette mesure permettrait de ralentir la pandémie et de relancer le tourisme.


Cette étude a été menée auprès d’adultes de moins de 75 ans et venant de plus de 28 pays différents. Plus de 36 550 entretiens ont été menés. L’intégralité de l’étude est accessible ici. Le présent article a été mis à jour le 03 mai 2021.


Le présent article contient de l'information générale en matière d'immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

Partagez l'article sur vos réseaux sociaux

Copyright 2020 © Tous droits réservés Immetis Services Juridiques inc.

Pour connaître notre politique de gestion des données personnelles en vertu du RGPD, veuillez cliquer ici.